Fonds de réserve pour les retraites

Le Fonds de Réserve pour les Retraites est un fonds d'investissement français créé par la loi n° 2001-624 du 17 juillet 2001...



Catégories :

Fonds d'investissement - Fonds souverain - Retraite en France

Définitions :

  • Créé en 1999 par le gouvernement Jospin, mais installé uniquement en 2002, le FRR est conçu pour lisser leffort de financement des deficits attendus des régimes de retraite. A fin 2003, il disposera de 17 milliards deuros.... (source : fonction-publique.retraites.gouv)

Le Fonds de Réserve pour les Retraites (FRR) est un fonds d'investissement français créé par la loi n° 2001-624 du 17 juillet 2001 et suite à la loi de financement de la sécurité sociale de 1999 pour assurer avec une dose de capitalisation la pérennité du dispositif français de retraite par répartition. C'est un fonds d'investissement, quelquefois reconnu comme un fonds souverain[1]. Il dépend de la Caisse des dépôts.

Au départ, le fonds de réserve devait être abondé du montant des privatisations, de la vente de la quatrième licence UMTS et par le produit d'une taxe sur les transactions boursières, mais cette dernière n'a cependant jamais vu le jour.

33 milliards d'euros en juin 2010, le but de 150 milliards en 2020 en difficulté

Au 30 juin 2010, le montant des actifs s'établissait à 33, 1 milliards d'euros, contre 28, 8 milliards d'euros au 30 juin 2009. Il était investi à 44% en actions, à 4, 7% en matières premières, 3, 6% en immobilier et 47% en actifs obligataires et monétaires. La crise financière de 2008 a pénalisé les placements de l'établissement public, qui ont été évalués à la fin 2008 à 27, 7 milliards d'euros, soit près de 20% de moins en un an[2].

L'intention d'origine était de porter progressivement ces fonds à 150 milliards d'ici 2020 mais il est en retard sur les prévisions, car il ne reste plus que dix ans pour quadrupler son montant, pour plusieurs raisons :

- l'excédent de la caisse vieillesse s'est tari en 2004, puis s'est finalement transformé en déficit avec la crise financière de 2008 - la vente d'une 4e licence UMTS, prévue à la fin des années 1990 n'a jamais été bouclée[1].

L'indépendance relative du fonds comparé au gouvernement

Le FRR est un établissement public pourvu d'un Conseil de surveillance et d'un Directoire. Cette organisation vise à dissocier clairement la fonction exécutive de la fonction d'orientation et de contrôle.

Sa transparence, la nature de ses ressources strict que ses orientations stratégiques et ses comptes soient régulièrement rendus publics. L'association des partenaires sociaux et des parlementaires au fonctionnement du FRR, au travers du Conseil de surveillance permet une indépendance, jugée cependant particulièrement relative, comparé au gouvernement[4].

La façon dont est positionnée l'argent et qui gère cet argent

Le Fonds de réserve pour les retraites est un établissement public soumis au Code des marchés publics pour la passation de ses marchés. Outre les publicités légales aux journaux officiels le FRR annonce le lancement de ses appels d'offres par voie de presse et via son site internet.

Selon des révélations du Canard Enchaîné, depuis juin 2007, le FRR a cependant investi, sur un fonds à part du reste, un montant 195 millions d'euros chez Lehman Brothers (qui a fait faillite le 15 septembre 2008) [5]. Les fonds positionnés sont , en principe, récupérables, sauf en cas de fraude de la part de Lehman Brothers[5].

Malgré cette erreur, les placements du fonds de retraite ont dégagé une performance annuelle de moyenne de 9, 9 % depuis sa création[1]. Au 30 juin 2010, l'argent était investi à 44% en actions, à 4, 7% en matières premières, 3, 6% en immobilier et 47% en actifs obligataires et monétaires[6]. En octobre 2007, il investissait essentiellement dans des actions (60 % de son portefeuille), obligations (30 %), plus des actifs de diversification comme des matières premières ou des fonds investis en Private equity[7], [8]. Le fonds ne gère cependant pas directement les montants qu'il a engrangé, mais confie des mandats à des entreprises financières au terme d'appels d'offre, conformément à la loi du 17 juillet 2001[9]. Entre janvier et juin 2008, il a perdu 10 % de sa valeur (3, 4 milliards de moins-value[5]).

Direction

Président du Conseil de surveillance

Président du Directoire

L'état a décidé en juin 2010 d'utiliser ce fonds pour combler en partie le déficit des retraites entre 2010 et 2018.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : fonds - retraites - milliards - 2008 - frr - 2010 - montant - euros - actifs - public - réserve - cependant - investi - loi - 2001 - privatisations - vente - 2020 - actions - matières -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Fonds_de_r%C3%A9serve_pour_les_retraites.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 17/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu