Ircantec

L'IRCANTEC est l'institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l'État et des collectivités publiques.



Catégories :

Retraite en France

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'IRCANTEC est gérée par la Direction des Retraites de la Caisse des Dépôts et ... Assiette de cotisation x taux théorique de cotisations (selon la tranche)... (source : anciensmeteos)
  • ... Le taux de cotisation théorique et le taux nommé... Cotisations théoriques et nommées. Cotisation théorique tranche A.... La valeur du point Ircantec est révisée chaque année dans les mêmes conditions que les ... (source : cfdt-retraites)
  • ... La cotisation (tranche B) pour les agents va passer de 5, 95% à 6, 00% et celle des employeurs de 11, 55% à 11, 60%. L'Ircantec est un régime... (source : maire-info)

L'IRCANTEC est l'institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l'État et des collectivités publiques.

Histoire

Cette caisse de retraite complémentaire, créé en 1970[1], gère un régime obligatoire s'appliquant à une catégorie d'employeurs définis juridiquement, pour les personnels cadres et non-cadres. Ce régime complémentaire par points fonctionne sur le principe de la répartition et il est géré par la Caisse des dépôts et consignations. Cette caisse reprend les droits acquis par ces catégories de salariés dans le précédent régime.

Les cotisants

L'IRCANTEC est la caisse de retraite complémentaire de 67 334 employeurs. 46, 3 % d'entre eux dépendent du secteur territorial (collectivités locales, établissements publics de coopération intercommunale... ), 33, 7 % dépendent de l'état et de ses organismes et 17, 5 % du monde hospitalier.

Deux millions et demi d'agents cotisent à cette caisse, qui sert des prestations à 1, 7 millions de pensionnés[2]

Calcul des droits

Ce régime comporte deux tranches de cotisations :

Tranche A

Le taux de cotisation a varié dans le temps :

L'IRCANTEC applique un taux d'appel de 125 % par conséquent la cotisation réelle est de 5, 625 % même si seuls 4, 5 % générent des droits. Cette cotisation est versée pour un tiers par le salarié, les deux tiers restant étant versés par l'employeur.

Tranche B

Jusqu'en 1991, l'assiette était comprise entre un et 3, 5 fois le plafond de la Sécurité Sociale[3].

Le taux de cotisation a varié dans le temps :

Le salarié va s'acquittera d'une cotisation de 4, 76 % pendant que l'employeur cotisera à hauteur de 9, 24 % ; sur ces taux s'applique le même taux d'appel de 125 % que sur la Tranche A.

Salaire de référence

Le même salaire de référence (ou coût d'acquisition du point) s'applique aux deux tranches soit 2, 8960 € et permet d'acquérir un point valant 0, 43751 € de rente annuelle.

Exemple de calcul

Soit un agent non titulaire rémunéré 40 000 € brut annuel en 2007.

Plafond de la Sécurité sociale en 2007 (PSS)  : 32 184 €

L'assiette de cotisation TA est égale à 32 184 € sur laquelle s'applique un taux de 4, 5 % soit une cotisation égale à 1 448, 28 €

L'assiette de cotisation TB est égale à 40 000 € - 32 184 € soit 7 816 € sur laquelle s'applique un taux de 14 % soit une cotisation égale à 1 094, 24 €.

Nombre de points = (Cotisation TA + cotisation TB) / salaire de référence

soit (1 448, 28 € + 1 094, 24 €) / 2, 8960 €

soit à peu près 878 points, donnant droit à une rente viagère annuelle de 384 €.

Notes et références

  1. Décret n° 70-1277 du 23 décembre 1970
  2. «Non titulaires : vers une réforme de l'IRCANTEC, avec transfert de la responsabilité du pilotage du régime aux partenaires sociaux de la fonction publique», dans Mairie infos, 1er juillet 2008 
  3. 34 620 € annuels en 2010

Lien externe

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : cotisations - tranches - taux - ircantec - caisse - régime - points - applique - complémentaire - employeurs - droits - plafond - sécurité - sociale - référence - égale - retraite - agents - titulaires - salariés -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Ircantec.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 17/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu