Maison de la Mutualité

La maison de la Mutualité est une salle polyvalente parisienne, localisée au 24, rue Saint-Victor dans le quartier Saint-Victor du 5 e arrondissement.



Catégories :

Salle de spectacle de Paris - Centre de congrès - Salle de concert en France - Bâtiment art déco - Architecture Art déco en France - 5e arrondissement de Paris - Monument historique classé - Quartier Saint-Victor

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Fréquemment connue que comme la Mutualité, la Maison de la Mutualité est un centre... 0.09 km de Maison de la Mutualité Paris. L'hôtel Agora Saint Germain est ... (source : easytobook)
  • La Maison de la Mutualité est riche d'un cadre architectural fortement caractérisé... Construite en 1930, à côté de l'église Saint -Nicolas-du- Chardonnet, ... (source : altitudes-developpement)
  • la maison de la mutualité est parfait exemple du style décoratif des années... mises en abyme. à la maison de la mutualité 24 rue st victor – 75005 paris;... (source : maxlinks)

48°50′55.5″N 2°21′2″E / 48.84875, 2.35056

La maison de la Mutualité vue de la rue Monge

La maison de la Mutualité (aussi surnommée la Mutualité ou Mutu) est une salle polyvalente parisienne, localisée au 24, rue Saint-Victor dans le quartier Saint-Victor du 5e arrondissement.

Historique

Construite en 1930, à côté de l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet, elle est inaugurée, comme théâtre, en 1931 par Paul Doumer[1] ; sa façade art déco est classée monument historique.

Siège social de la Fédération Mutualiste de Paris (FMP), la maison de la Mutualité accueille depuis sa création de nombreux salons, congrès, séminaires et meetings politiques. A ce titre, elle est devenue un haut-lieu historique du militantisme des partis français de gauche.

Le 1er avril 1973, 4 000 sans-papiers s'y sont réunis pour s'organiser face à la répression de l'immigration, devenue illégale depuis les circulaires Marcellin-Fontanet de 1972 [2].

Des concerts s'y déroulent régulièrement. Léo Ferré est sans doute l'artiste qui, par fidélité à la Fédération anarchiste, y a donné le plus grand nombre de galas au fil du temps.

Pour cause de déficit, la FMP envisage, en décembre 2008, de fermer les deux centres de santé (installés dans les locaux depuis 1949), de sous-traiter à un opérateur privé la gestion des salles de meeting ou de déménager les salariés du siège social et du restaurant d'entreprise. L'envisageable suppression de cinq cents emplois sur le site conduit les syndicats à un rassemblement devant la maison le 2 décembre 2008[3].

Accès

(M) Ce site est alimenté par la station de métro Maubert - Mutualité.

Notes et références

  1. (fr) [pdf] document de la FMP
  2. De la clandestinité à la reconnaissance, entretien avec Said Bouziri par Hélène Trappo, Plein Droit n° 11, juillet 1990 «Travail au noir ? Travail clandestin ? Travail illégal ?»
  3. (fr) La Mutu menacée, le Parisien, mercredi 4 décembre 2008, édition de Paris, page II

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : mutualité - maison - saint - historique - fédération - fmp - 2008 - travail - rue - mutu - salle - victor - siège - social - paris - meetings - devenue - site -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_de_la_Mutualit%C3%A9.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 17/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu