Retraites ouvrières et paysannes

Ce terme sert à désigner le dispositif de retraite pour travailleurs agés organisé en France en 1910 par le ministre Léon Bourgeois.



Catégories :

Protection sociale en France - Retraite en France

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • De même, en 1831, un régime de retraite est créé en faveur des militaires..... La loi du 5 avril 1910 sur les retraites ouvrières et paysannes est un nouvel... une autre partie avait adhéré à un des systèmes mis en œuvre par..... de la dette de cet organisme qui s'élève à 10 milliards de francs a été prévu.... (source : cercledesepargnants)
  • ... L'émergence d'institutions conçues pour financer la retraite des salariés est ..... la loi sur les retraites ouvrières et paysannes est votée.... par le monde du travail, comme le reste des systèmes sociaux.... En France, par contre, les ordonnances des 4 et 19 octobre 1945 créent un organisme... (source : philippepoisson-hotmail.com.over-blog)
  • A titre d'exemple, il n'existe jusqu'en 1910 aucun dispositif de retraite... L'idée de cotiser dans un cadre obligatoire organisé par l'Etat pose des problèmes et est peu admise. En fin de compte, la loi sur les retraites ouvrières et paysannes est ... les mutualistes et le patronat protestent qu'un tel système les ... (source : ucanss)

Ce terme sert à désigner le dispositif de retraite pour travailleurs agés organisé en France en 1910 par le ministre Léon Bourgeois.

L'exemple allemand

Le régime impérial allemand après sa victoire de 1871 et le prodigieux essor industriel du pays aboutit à l'instauration d'un dispositif de retraite cogéré employeurs/employés où l'état ne jouait qu'un rôle mineur. Le chancelier Bismarck avait accepté dans un but de conservatisme défensif les socio-démocrates avaient discrètement participé.

Après des tatonnements dès 1883 le dispositif est organisé par une loi de 1899. L'Allemagne est rapidement imitée par certains de ses voisins mais la France hésite.


La loi de 1910

Grâce au solidariste Léon Bourgeois la loi du 5 avril 1910 organise un dispositif, les retraites ouvrières et paysannes (ROP) assez identique au régime allemand mais :

- l'état garantit les versement liés aux cotisations des employeurs et salariés, fermiers, métayers, domestiques.

- il verse un complément financier.

Corrélativement le rôle des cotisants dans la gestion du régime est particulièrement limité : c'est une capitalisation aux mains de l'état. La CGT est particulièrement hostile aux ROP car l'age de la retraite, 65 ans, dépasse la durée de vie moyenne et elle estime que les sommes capitalisées serviront à préparer et soutenir des guerres.


La mise en place

Un dispositif de cartes avec des timbres est organisé, le grand et moyen patronat jouent le jeu mais le succès est limité surtout dans la paysannerie et chez les petits commerçants et leurs employés alors que les syndicats ouvriers refusent de s'engager. Il faudra attendre l'Ordonnance de 1945 pour qu'un dispositif de retraite efficace soit organisé en France.

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : dispositif - retraite - organisé - france - 1910 - allemand - régime - état - loi - léon - bourgeois - employeurs - employés - rôle - rop - particulièrement - limité -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Retraites_ouvri%C3%A8res_et_paysannes.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 17/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu