Usine retraite

L'Usine Retraite est une application informatique conçue pour être utilisée par les groupes paritaires français de protection sociale, dans la gestion des processus du métier de la retraite complémentaire.



Catégories :

Retraite en France

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Un véritable exploit étant donnée l'ampleur du projet : Usine Retraite, ... A la clé, les groupes de protection sociale le promettent, un service renforcé... (source : dsisionnel)
  • ... Peut-on lire dans l'usine retraite comme on lirait dans le marc de café pour deviner combien de groupes de protection sociale subsisteront... (source : argusdelassurance)
  • L'Usine Retraite est un progiciel traitant des fonctionnalités du cœur du ... Il sera installé dans chacune des plates-formes informatiques des groupes.... (source : gicr)

L'Usine Retraite est une application informatique conçue pour être utilisée par les groupes paritaires français de protection sociale, dans la gestion des processus du métier de la retraite complémentaire. Le but est que les groupes partagent une application informatique unique sur ces processus : l'Usine Retraite sera installée de façon semblable dans le système d'information de l'ensemble des groupes de protection sociale, à la place des applications de gestion de retraite complémentaire propres à chaque groupe. L'Usine Retraite n'a pas vocation à se substituer aux applications de gestion des autres activités des groupes (prévoyance, épargne, santé…). Le choix du terme usine indique que cette application permet le traitement de gros volumes d'information et l'automatisation de tâches répétitives.

Genèse

Le processus de convergence informatique qui devait déboucher sur le chantier Usine retraite a été engagé dès 2001 par les partenaires sociaux de l'Agirc-Arrco, avec un double objectif[1] :

Processus et Briques

les processus métier gérés par l'Usine Retraite
Représentation schématique des processus métier gérés par l'Usine Retraite

Les fonctionalités de l'Usine Retraite sont regroupées en briques, dont les principales sont :

Mise en œuvre

Conception et développement

répartition des projets par groupe
Les groupes réalisent le projet de manière communautaire

L'UR est conçue et développée par les groupes paritaires de protection sociale, pour les institutions de retraite complémentaire, en prenant en compte l'existant, afin d'être installé dans chacun des groupes paritaires de protection sociale.

En 2005, la construction de chacune des briques a été déléguée à un groupe de protection sociale, qui est chargé de la réaliser en s'appuyant sur ses compétences et ses moyens.

La performance des briques construites repose sur la capacité des groupes producteurs à concilier leur intérêt spécifique et l'intérêt général de la retraite complémentaire. Les besoins des futurs groupes utilisateurs sont pris en compte par les groupes producteurs.

Chaque groupe producteur a la responsabilité de l'ensemble des aspects du projet de construction de ses briques et doit mettre à disposition la totalité des ressources nécessaires pour la réalisation de son projet.

Intégration et recette

Une fois les briques construites, le groupe intégrateur Réunica, via sa filiale informatique Systalians, s'assure de la cohérence d'ensemble de l'Usine Retraite.

Calendrier de déploiement

Novalis Taitbout sera le premier groupe à installer l'intégralité de l'Usine Retraite en 2011.

Le déploiement dans les autres groupes sera effectif avant la fin 2013 : B2V, Audiens, ARPBTPAG, Agrica, Ircem, CGRR, CRR, Groupe APICIL, IGRC, IRP Auto, Lourmel, Malakoff Médéric, Mornay, Prémalliance, ProBTP, Vauban Humanis et les institutions Ircom et Crepa-rep.


Coûts et retour sur investissement

Voir aussi

Notes et références

  1. Objectif rappelé fin 2009 par Jean-Jacques Marette, directeur général de l'Agirc-Arrco. Source : Agirc-Arrco : l'«usine retraite» prend forme, cf. liens externes.
  2. En 2009, suite aux fusions-absorptions intervenues entre temps, on comptait toujours 6 entités informatiques et 13 dispositifs d'information[réf.  nécessaire].
  3. Source : Agirc-Arrco : l'«usine retraite» prend forme, cf. liens externes.

Liens externes

Bibliographie

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : retraite - groupes - usine - informatique - agirc - arrco - 2009 - sociale - gestion - protection - complémentaire - briques - 2010 - projet - application - processus - sera - information - coûts - paritaires - ensemble - dispositifs - bac - bst - millions - euros - forme - social -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Usine_retraite.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 17/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu